Lait végétal maison

Faire son lait végétal maison et ses biscuits à l’okara

A la maison, j’ai supprimé le lait de vache il y a déjà plusieurs années suite aux otites à répétition de mon grand. Depuis ce temps-là, j’achetais du lait végétal en brique : principalement amande, mais aussi parfois noisette, riz, avoine… Je n’étais cependant pas complètement satisfaite pour plusieurs raisons : production de déchets, coût assez élevé, pourcentage d’oléagineux très faible, additifs… Bref, après avoir beaucoup procrastiné sur le sujet, j’ai finalement sauté le pas de faire mon propre lait végétal, dans le cadre de mon défi « 10 nouvelles habitudes sur 10 semaines pour ralentir en famille ».

Petit point nutrition et dénomination légale

Avant d’aller plus loin, petite précision indispensable : d’un point du vue nutitionnel, le « lait » végétal n’a rien de comparable avec le lait animal et ne peut en aucun cas le remplacer pour les bébés de moins d’un an. Si votre bébé tolère mal le lait de vache, sachez qu’il existe des alternatives végétales spéciales pour les nourrissons, à voir avec votre médecin.

Et au niveau légal, seuls les laits d’amande et de coco peuvent utiliser la dénomination « lait » (pour des raisons historiques). Dans tous les cas, il s’agit plus d’un jus végétal que d’un lait, on est bien d’accord !

Laits végétaux maison

Mes différents tests de recettes de laits végétaux

J’ai testé plusieurs recettes plus ou moins concluantes avant d’arriver à celle qui nous convient, aux enfants et à moi. 

J’ai fait un premier test en utilisant des amandes complètes, c’est à dire avec la peau, vu que c’est ce que j’avais à la maison. Ça fonctionne très bien, mais il faut les éplucher une à une après le trempage pour éviter l’amertume, ce qui prend vraiment trop de temps pour moi ! Pour contourner le problème, j’ai acheté des amandes blanches, mais leur prix est nettement plus élevé.

Puis j’ai refait la même recette avec des noisettes, et pour le coup, j’ai laissé la peau. Le résultat nous a bien plu à tous, c’est cette recette que nous refaisons le plus souvent. On peut aussi mixer amandes et noisettes dans les proportions qu’on veut, bien sûr !

Je pense essayer très bientôt avec des cacahuètes (il faut en trouver des non-salées, c’est pas toujours évident…) et avec des châtaignes (miam miam !).

Ma recette de lait de noisette pas à pas

Ingrédients pour environ 1L de lait de noisette :

  • 100 à 150g de noisettes (plus la proportion de noisettes est élevée, meilleur c’est !)
  • 2 cuillères à soupe de petits flocons d’avoine pour donner un peu de texture
  • 1L d’eau
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Des produits sains dans ma salle de bain

Matériel à prévoir :

  • Bol pour le trempage
  • Mixeur plongeant ou blender ou robot 
  • Chinois très fin ou étamine ou cafetière à piston
  • Bouteille en verre d’1L
  • Entonnoir
  1. Faire tremper les noisettes et/ou les amandes pendant 12h
  2. Egoutter et rincer
  3. Ajouter l’eau et les flocons d’avoine
  4. Mixer au blender OU mixeur plongeant OU robot
  5. Filtrer avec un chinois très fin OU une étamine OU une cafetière à piston
  6. Bien presser l’okara (c’est à dire le résidu) pour éliminer un maximum d’eau
  7. Conserver dans une bouteille en verre au frais (2 ou 3 jours)

 

On peut ajouter selon les goûts, un peu de sirop d’agave ou de sirop d’érable ou de sucre complet, car souvent les lait végétaux du commerce sont un peu (voire beaucoup) sucrés, donc la transition peut être un peu rude !

Ensuite, toutes les utilisations sont permises : au petit-déjeuner avec du muesli, dans des préparations sucrées ou salées, en chocolat chaud

Pour les matins où on a oublié le trempage, il est possible de faire du lait d’avoine minute, en mixant juste les flocons avec l’eau (150g pour 1L). On peut aussi faire du lait d’amande avec de la purée d’amandes ou d’autres oléagineux. Je n’ai pas testé cette dernière alternative car je trouve le coût trop élevé.

Mon avis après plusieurs semaines

Les avantages

  • Le goût ! Surtout quand le pourcentage d’oléagineux est élevé : le goût est bien plus prononcé qu’avec les laits du commerce, tout ça sans arôme ajouté ! Les flocons d’avoine apportent un côté un peu « laiteux » que j’apprécie beaucoup. Sinon, on a un peu l’impression de boire de l’eau…
  • La valeur nutritionnelle : plus concentré que sa version industrielle, le lait végétal fait-maison contient plus de nutriments. Et il ne contient aucun additif.
  • Le rapport qualité/prix : une brick d’un litre de lait d’amande est vendue entre 2 et 3 euros. Pour la version maison, le coût de revient est aux alentours de 2€ mais avec une qualité bien plus élevée !
  • Moins de déchets : j’achète mes amandes, noisettes et flocons d’avoine en vrac. Finies les montagnes de bricks dans ma poubelle jaune !
  • On peut faire des biscuits ou des gâteaux avec l’okara : rien n’est perdu et on profite de petites douceurs maison !

Les inconvénients

  • Il faut penser à faire tremper les amandes et noisettes le soir
  • Il faut un peu de temps pour la préparation le matin (et pour la vaisselle)
  • La durée de conservation est réduite (2 ou 3 jours max)
  • Il faut aussi utiliser l’okara rapidement (ou le congeler)

Bilan

Je continue à faire mon lait de noisette maison aussi souvent que possible, mais j’ai quand même une ou deux briques en stock pour dépanner 🙂

Ma recette de biscuits à l’okara

J’utilise l’okara pour plein de choses, en fonction de mes menus du moment : cake salé, gâteau sucré, biscuits, fond de tarte… Il peut remplacer une partie de la farine dans beaucoup de recettes.

Comme dans mon défi « 10 nouvelles habitudes sur 10 semaines pour ralentir en famille », j’avais aussi prévu de me mettre aux biscuits maison, j’ai fait d’une pierre deux coups !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Devenir minimaliste : pourquoi et comment ?
Biscuits à l'okara

 

J’ai plus ou moins suivi et adapté des recettes trouvées sur Internet, pour aboutir à celle-ci, peu sucrée mais quand-même gourmande :

  • 250g d’okara
  • 2 oeufs
  • 250g de farine
  • 1/2 sachet de poudre à lever
  • 150g de sucre complet
  • 150g d’huile
  • 150g de pépites de chocolat ou de raisins secs

On obtient une bonne quantité de biscuits, de quoi ravir les petits et les grands !

Et vous, avez-vous déjà sauté le pas ? Quelles sont vos recettes de lait végétal maison préférées ?

Je partage !

En complément, tu peux recevoir gratuitement :

100 IDÉES DE MÉTIERS SLOW

100 idées de métier slow

GUIDE GRATUIT À TÉLÉCHARGER

100 idées de métier slow

2 réflexions sur “Faire son lait végétal maison”

  1. Bonjour, j’avais déjà réalisé du lait d’amande, mais il faut le chauffer pour qu’il ne fasse pas 2 phases, et il a tendance à s’échapper de la casserole ce coquin !
    J’ai tenté le lait d’avoine, mais il apparaît des sortes de “fil”, de la texture du yaourt, quand on le chauffe. Du coup, ça ne donne pas envie.
    Actuellement, j’achète du lait d’avoine concentré : le lait est dans une Brique de 50 cl, et on rajoute 50 cl d’eau pour faire 1L de lait.

    1. Je ne connaissais pas le lait d’avoine concentré ! Je ne chauffe pas le lait d’amande, je l’agite juste avant de servir et je trouve ça va. Pour le lait d’avoine maison, il cuit et s’épaissit si on le chauffe, donc c’est plutôt à boire froid ou à incorporer dans des préparations comme des cakes par exemple 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

TU VEUX ARRÊTER DE COURIR TOUTE LA JOURNÉE ? Je t'offre mon livre numérique "JE RALENTIS !", pour retrouver une vie de famille zen et joyeuse.

TU VEUX ARRÊTER DE COURIR TOUTE LA JOURNÉE ?

Pour te remercier de ta visite, je t’offre mon livre numérique :

“JE RALENTIS !”

Tu vas apprendre comment :