Champagne des fées, ou pétillant de sureau

Champagne des fées ou pétillant de sureau : ma recette

Dans cet article, je vous invite à découvrir les secrets du pétillant du sureau, aussi appelé “champagne des fées”: une boisson artisanale pétillante au goût floral subtile rappelant le litchi. Zéro-déchet, faite maison et peu sucrée, c’est une boisson complètement slow qui va donner une touche de nature à vos apéros du printemps !

Comment reconnaitre le sureau noir ?

Le pétillant de sureau se fait à partir des fleurs de sureau (assez logique, vous me direz !) Mais attention, pas n’importe quel sureau ! Il faut bien choisir le sureau noir (Sambucus nigra), et ne pas le confondre avec le sureau yèble, ou hièble (Sambucus ebulus), qui lui, est toxique. Pour apprendre à les différencier de manière certaine, je vous conseille cette courte vidéo. Le sureau noir fleurit au mois de mai, avec quelques variations suivant les régions et l’altitude.

On peut aussi utiliser les fleurs du sureau pour faire du sirop, de la gelée ou encore des beignets. Elles ont également des vertus médicinales, notamment pour soulager les symptômes du rhume ou comme diurétique.

Les fruits du sureau noir (petites baies noires) sont comestibles, mais uniquement cuits (sinon, gare à la diarrhée !) : en sirops ou confiture, par exemple. Ils sont excellents également pour booster le système immunitaire, par exemple en cas de grippe..

Attention, ne ramassez que ce dont vous avez besoin car les baies de sureau constituent une source de nourriture importante pour les oiseaux. Sans fleurs, pas de fruits !

Sureau noir pour champagne des fées

Ma recette de champagne des fées

Le champagne des fées est un pétillant issu d’une fermentation spontanée, grâce aux levures présentes sur les fleurs de sureau. La recette est extraordinairement simple, il faut surtout faire preuve de patience ! 

Voici la recette que j’utilise, à multiplier par le nombre de litres que vous voulez préparer :

    • 5 belles corymbes de fleurs de sureau
    • ½ citron bio
    • 50g de sucre blond (on peut aller jusqu’à 100g pour une version plus sucrée)
    • 1 L d’eau filtrée (sinon, laisser le chlore s’évaporer avant utilisation)

Vous aurez également besoin de : 

    • Un grand bocal type “Le parfait” pour la première fermentation
    • Un entonnoir et un chinois pour la filtration et la mise en bouteille
    • Une bouteille résistant à la pression, si possible avec un bouchon mécanique à levier, comme une ancienne bouteille de limonade artisanale ou de bière par exemple
  1. Vérifiez l’absence d’insectes ou autres petites bestioles sur les fleurs de sureau, mais ne les lavez pas, cela leur ferait perdre leur parfum
  2. Coupez les fleurs en enlevant un maximum de pétioles (les petites tiges qui tiennent les fleurs entre elles), car ils peuvent donner de l’amertume
  3. Mettez les fleurs dans le bocal et remplissez d’eau froide, si possible filtrée
  4. Ajoutez le sucre
  5. Ajoutez le jus du citron et laissez trempez le demi-citron pressé dans le mélange
  6. Mélangez bien et laissez le bocal ouvert avec un linge par dessus, à la lumière
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  “Slow vacances” en famille : 9 conseils
Champagne des fées, première fermentation

Il faut attendre environ 3 jours pour que la fermentation soit bien enclenchée, en remuant matin et soir pour éviter les moisissures sur le dessus. Au bout de 3 à 5 jours, selon la température, les bulles doivent être bien visibles.

C’est le moment de filtrer et de mettre en bouteille. Fermez la bouteille et laissez-la encore 2 à 5 jours (selon le goût et la quantité de bulles que vous souhaitez) à température ambiante et à la lumière pour la deuxième fermentation.

Et voilà ! Attention, la pression peut devenir très importante dans la bouteille, faites extrêmement attention lors de l’ouverture, le mélange peut devenir assez explosif ! Pour limiter cela, vous pouvez faire dégazer les bouteilles régulièrement (1 ou 2 fois par jour) pendant la deuxième fermentation.

Si la boisson manque de pétillant, ajoutez du sucre et laissez-la encore fermenter un ou deux jours. Si elle est trop sucrée, attendez également un jour ou deux.

Servez bien frais et régalez-vous !

Pétillant de sureau

Variantes du champagne des fées

Cette technique de fermentation spontanée peut également être réalisée à partir d’autres fleurs naturellement riches en levures comme le mimosa, le lilas, le tilleul, l’acacia (ou plus exactement robinier faux-acacia)…

Pour le pissenlit, en revanche, il faudra ajouter un peu de levure de boulangerie pour activer la fermentation.

Conservation

Une fois la deuxième phase de fermentation terminée, il est préférable de conserver le champagne des fées au frais. Certaines personnes le gardent plusieurs semaines, mais il y a quand même un risque qu’il tourne au vinaigre. Pensez bien à le faire dégazer régulièrement pour éviter l’explosion !

Vous avez déjà testé ? Partagez votre expérience dans les commentaires 🙂

Je partage !
Recevez gratuitement la liste
100 IDÉES DE MÉTIERS SLOW

Pour enfin avoir une vie pro :

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille et dans votre vie professionnelle. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

100 idées de métier slow
RECEVEZ GRATUITEMENT LA LISTE
100 idées de métier slow

Pour enfin avoir une vie pro :

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille et dans votre vie professionnelle. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

2 réflexions sur “Champagne des fées, ou pétillant de sureau”

  1. Super article très pétillant 😉
    j’adore la limonade des fées. En plus elle est bonne pour la santé et l’immunité. Cet article est d’autant plus intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

100 idées de métier slow

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.