Une liste de naissance minimaliste et écologique

Une liste de naissance minimaliste et écologique

Quels sont les indispensables pour accueillir un bébé ? Les choses vraiment essentielles, je veux dire ? Quand on jette un coup d’oeil aux listes de naissance « types » proposées par les grandes enseignes de puériculture (et le budget qui va avec !), il y a parfois de quoi se faire peur 😱. Futurs parents soucieux de la planète, sachez qu’en réalité un bébé n’a vraiment pas besoin de grand chose pour être bien ! Ecrire une liste de naissance minimaliste et écologique, c’est tout à fait possible.

Un trousseau et une liste de naissance adaptés à ses besoins

Pour écrire votre trousseau et votre liste de naissance, il faudra faire le point sur vos besoins en fonction de votre mode de vie et de vos habitudes : ville ou campagne, avec ou sans voiture, bébé d’été ou d’hiver, souhait d’allaiter ou non, couches lavables ou jetables… Si certains articles du trousseau sont valables pour tous les bébés, la plupart vont varier d’une famille à l’autre.

Ensuite, pour acheter moins mais mieux, il est utile de prendre en compte les critères suivants :

  • L’objet a-t-il une utilité réelle ?
  • Quelle va être sa durée d’utilisation ?
  • Quelle est sa durabilité ?
  • Peut-il être réutilisé pour un autre usage par la suite ?
  • Est-il possible de l’acheter d’occasion ? De se le faire prêter ? De le récupérer dans son entourage ? De le louer ?

Pour la planète et pour la santé de votre bébé, il est préférable de choisir des matières naturelles et des objets les plus simples possibles.

En cas de doute : se rappeler qu’après la naissance les magasins n’auront pas disparu de la surface de la Terre 🙃. On peut donc se contenter du minimum puis ajuster en fonction de nos besoins. Votre porte-feuille et la planète vous remercieront ! Il est aussi judicieux de distinguer le trousseau de naissance, à avoir absolument pour le jour J, de ce qui pourra être demandé en cadeau (et reçu plus tard). Pensez à exprimer clairement vos choix et souhaits à votre entourage, pour éviter de vous retrouver avec une ribambelle de doudous de toutes les couleurs, ou 12 pantalons en 3 mois.

Gardez en tête qu’entre la théorie (ce que vous imaginez avant la naissance) et la réalité, il peut y avoir un petit décalage… Et que votre parentalité, et donc vos besoins, vont aussi évoluer avec le temps. Les souhaits diffèrent souvent aussi d’une grossesse à l’autre. Dans mon cas par exemple, je n’ai pas utilisé de poussette les premiers mois, mais pour la suite elle m’a énormément servi. J’ai beaucoup utilisé le coussin d’allaitement pour mon premier, et quasiment pas pour mon deuxième. 

Quelques erreurs à éviter

  • Se laisser influencer par l’entourage, s’il ne partage pas votre mode de vie minimaliste : chaque famille a des besoins et des souhaits différents
  • Faire une confiance aveugle aux grandes enseignes de puériculture sur les indispensables : leur métier, c’est de vendre du matériel 😉. Attention aux messages marketing culpabilisants : si vous n’achetez pas tel objet, vous n’êtes pas un bon parent…
  • Mettre des vrais indispensables sur la liste de naissance (cadeaux) : vous ne les aurez peut-être pas le jour de la naissance
  • Pousser le minimalisme à l’extrême : certains articles, bien que non-indispensables, facilitent grandement le quotidien. Il serait dommage de s’en priver. Pensez aussi à vous faire plaisir, l’arrivée d’un enfant est un évènement tellement unique et important dans une vie !

La liste de mes essentiels pour bébé minimaliste et écolo

Je partage ci-dessous ma liste de naissance minimaliste et écologique, qui correspond à notre mode de vie et à nos choix de parentalité : allaitement, portage, cododo… Ce n’est pas celle que j’avais écrite pour mon premier enfant, ni même pour mon deuxième, mais plutôt celle que je ferais si j’en attendais un petit troisième ! Rappelez-vous bien qu’il n’existe pas de liste universelle ! Je précise que les liens ne sont pas sponsorisés.

Trousseau de naissance

À avoir pour l’arrivée de bébé : le trousseau de naissance

Vêtements pour bébé d’été :

  • 8 bodies qui s’ouvrent devant (1 mois, sauf si votre bébé s’annonce tout petit gabarit : naissance) : 4 manches courtes et 4 manches longues
  • 8 pyjamas : 4 chauds et 4 légers
  • 1 bonnet
  • 1 chapeau
  • 4 paires de chaussettes

Vêtements pour bébé d’hiver :

  • 8 bodies à manches longues qui s’ouvrent devant OU 3 bodies en laine mérinos (marques Manymonths, Cosilana ou Dilling)
  • 8 pyjamas chauds OU 3 longuies en laine mérinos (Manymonths)
  • 2 bonnets
  • 4 paires de chaussettes
  • 2 paires de chaussons en laine
  • 2 gilets ou brassières chaudes si bébé d’hiver

A savoir : prévoir plutôt des vêtements en taille 1 mois que taille naissance, sauf si votre bébé est estimé très petit. Prévoir aussi la taille 3 mois, car certains bébés grandissent très vite !

Pour l’hiver, la laine mérinos est une matière merveilleuse : douce, thermorégulatrice, respirante… Si vous souhaitez utiliser les couches lavables, elle peut aussi servir de surcouche 100% naturelle. 

Toilette et change :

  • Des couches lavables (ou jetables les plus saines possible). Pour en savoir plus sur les couches lavables, c’est ici !
  • Des lingettes lavables (éviter les jetables, polluantes et pleines de produits toxiques). Il est possible de les faire soi-même très facilement à partir de vieilles serviettes éponge.
  • Un savon surgras saponifié à froid tout simple, sans HE ni parfum (celui-là par exemple)
  • De l’argile blanche et une crème de change (Weleda à la mauve)
  • Une baignoire (shantala ou classique) ou un grand bac en plastique
  • Une commode pour ranger les vêtements, avec plan à langer, et éventuellement un matelas à langer (mais on peut s’en passer)
  • Ciseaux pour les ongles
  • Thermomètre rectal : plus fiable et moins cher

Repas :

  • 10 langes en coton bio (servent un peu à tout !)
  • Coussin d’allaitement, à s’offrir dès la grossesse. Idéalement avec un rembourrage naturel à la place des billes en polystyrène.
  • Si allaitement maternel : coussinets d’allaitement lavables, lanoline
  • Si lait artificiel : 2 biberons + tétines + goupillon

Sommeil :

  • Lit cododo ou couffin ou lit à barreaux ou nacelle
  • Linge de lit : 2 draps housse et une alèse
  • 2 turbulettes/gigoteuses adaptées à la saison

Sorties :

  • Echarpe de portage ou sling. Pour vous familiariser avec les différents moyens de portage et porter en toute sécurité, je vous conseille de participer à un atelier avec une monitrice formée (une bonne idée de cadeau !). Pour en savoir plus sur les bénéfices du portage, vous pouvez lire cet article : 7 bonnes raisons de tester le portage physiologique 
  • Manteau de portage pour les bébés d’hiver (celui-ci est génial)
  • Cosy : pour bien le choisir, voir sur le site Sécurange
Nouveau-né porté en sling

Les essentiels pour plus tard : à inscrire sur la liste de naissance

  • Chaise haute évolutive ou réhausseur
  • Siège auto pour après le cosy (groupe 1)
  • Grands bavoirs
  • Vaisselle bébé, de préférence en inox (incassable et sain) : couverts, assiette, gourde évolutive, tasse
  • Vêtements en 6 mois et plus : privilégier l’occasion, les matières naturelles, les vêtements confortables qui n’entravent pas la motricité. Attention, certains bébés grandissent très vite et portent du 6 mois avant 3 mois.
  • 2 ou 3 livres bien choisis : imagiers avec des vraies photos par exemple
  • 1 ou 2 hochets sains et éco-responsables
  • Et surtout : des cadeaux non-matériels : séance photo, cuisiner un plat pour les jours qui suivent la naissance, heures de ménage, massage pour la maman, séance de bébés nageurs, atelier de portage, yoga maman-bébé…

À voir en fonction des besoins

  • Tétine : suivant les besoins de succion du bébé, à éviter en cas d’allaitement maternel car peut entrainer une confusion sein-tétine
  • Tire-lait : à voir par la suite si besoin, peut aussi être loué en pharmacie
  • Jouets de bain : avant 6 ou 7 mois, les bébés ne jouent pas avec des objets dans le bain. Ensuite, quelques gobelets suffisent encore pour longtemps
  • Poussette : à choisir en fonction de vos besoins
  • Babyphone
  • Tapis de bain anti-dérapant (en caoutchouc naturel si possible)

Inutile, voire à bannir

  • Petites tenues en taille naissance et 1 mois : galère à enfiler, inconfortables pour bébé, entrave à la motricité… Privilégier les pyjamas pour les premiers mois.
  • Biberons et tétines si vous allaitez : il n’est pas conseillé de donner du lait maternel au biberon car cela peut engendrer une confusion sein/tétine et compromettre l’allaitement. Si vous allaitez, je vous conseille aussi de ne PAS avoir de boite de lait « au cas où », car à la moindre difficulté vous risquez de vous jeter dessus et de regretter ensuite.
  • Sac à langer : un sac à dos ou un vanity peut tout à fait le remplacer
  • Tapis d’éveil : peut être remplacé par un plaid plié
  • 12000 doudous et peluches
  • 12000 jouets et arches bariolés : un nouveau-né voit en noir et blanc donc privilégier les contrastes
  • Chauffe biberon : une casserole d’eau chaude fait très bien l’affaire
  • Egouttoir à biberon : l’égouttoir classique convient très bien !
  • Stérilisateur : il n’est plus recommandé de stériliser les biberons
  • Porte-bébé non physiologique : pour en savoir plus sur la position physiologique, c’est ici !
  • Huile de massage bébé : n’importe quelle huile végétale fait l’affaire (moins d’allergènes et de substances toxiques)
  • Parc : Sauf en cas de présence d’animaux, pour pouvoir poser bébé en sécurité, privilégier la motricité libre en posant bébé sur un plaid au sol et sécuriser l’environnement. En plus, il prend beaucoup de place.
  • Coussin anti-tête plate : en bloquant la tête du bébé dans une position fixe, il a tendance à avoir l’effet inverse. Privilégier le portage, mettre bébé sur le ventre plusieurs fois par jour, limiter le temps dans le cosy, éviter le transat, veiller à ce que bébé tourne alternativement la tête à gauche et à droite lors des siestes… sont des gestes à privilégier pour prévenir la plagiocéphalie.
  • Balancelle
  • Transat : pour le développement du bébé, il est préférable de le poser allongé sur le dos ou sur le ventre (s’il est éveillé), dès la naissance
  • Cape de bain : les serviettes de toilettes classiques conviennent très bien
  • Tour de lit : déconseillé pour limiter les risques de MSN
  • Mobile au dessus du lit : va avoir tendance à attirer l’attention du bébé, qui du coup aura du mal à trouver le sommeil
  • Poubelle à couches : produit beaucoup de déchets et coûte horriblement cher en sacs
  • Babycook : bol très petit et en plastique, peut être remplacé facilement par un cuiseur vapeur ou une marguerite en inox + mixeur plongeant
  • Youpala : dangereux, il est interdit dans beaucoup de pays.
  • Pèse-bébé : peser bébé trop souvent génère un stress inutile. Sauf cas particulier, les rendez-vous médicaux suffisent.
  • Produits de beauté pour bébé : les premiers mois, on peut laver bébé uniquement avec de l’eau (avec un peu de savon sur le siège éventuellement). Les crèmes hydratantes et autres eaux de toilettes sont inutiles, contiennent souvent des allergènes et des produits toxiques.
  • Thermomètre frontal ou auriculaire : peu fiable et cher
  • Boite cadeau à la sortie de la maternité : beaucoup de déchets et de produits souvent pleins de substances cancérigènes et de perturbateurs endocriniens
Couches lavables

Accueillir un bébé simplement, dans le minimalisme, permet de se focaliser sur l’essentiel : le lien d’attachement, si précieux pour la sécurité affective du bébé. C’est aussi un premier pas vers le « slow parenting », une parentalité douce et bienveillante.

Si vous avez d’autres indispensables sur votre liste de naissance minimaliste ou au contraire que vous vous êtes passés sans problème de certains de ces objets, n’hésitez-pas à l’écrire dans les commentaires pour les futurs parents !

Je partage !

Partager sur facebook
Partager sur email
Partager sur whatsapp

5 réflexions sur “Une liste de naissance minimaliste et écologique”

  1. Merci pour ce très bon article, j’aurai également bien aimé l’avoir consulté avant également 🙂
    Ces propositions me paraissent très proche au final des choix qu’on a adoptés, à quelques exceptions près
    > la baignoire en plastique : j’ai presque regrettée car elle a très peu servie… pour 2 mois, une bassine pourrait faire l’affaire, car dès qu’on passe au bain libre (un article que tu avais fait d’ailleurs, on le met directement couché dans la baignoire avec de l’eau au niveau des oreilles max), c’est carrément plus sympa (en tout cas le mien adore !)
    > la tétine / biberon pour les femmes qui allaitent : personnellement j’en ai eu et en ai toujours besoin, cela me permet de switcher avec mon compagnon en cas d’indisponibilité (travail, déplacement…). Voir la nuit quand je suis trop fatiguée. Pour l’adaptation je pense que cela dépend du choix de la tétine (il y en a des physiologiques assez bien faites) et de la volonté du bébé (et là c’est la surprise…). Le mien préfère le sein mais quand il a faim ne rechigne pas sur le biberon (pas trop le choix).
    > le tire lait : exit le tire lait électrique de la pharmacie, vive le recueil de lait ! la ventouse récupère (et même aspire) l’écoulement de l’autre sein et permet de conserver le lait de côté. Cela permet aussi de désengorger la poitrine n’importe où et plus discrètement qu’avec la machine (pas d’electricité ni de bruit, efficacité équivalente voir meilleure dans mon cas). Pour en avoir testé plusieurs, celui de Lansinoh est le meilleur je trouve.

    1. Super, merci pour ton retour ! Pour la baignoire, c’est vrai que l’idéal est de faire avec ce qu’on a pour les deux premiers mois (nous on a utilisé une grande caisse de rangement en plastique 😅), et ensuite de passer au bain libre. Par contre si on n’a pas la chance d’avoir une baignoire, on peut acheter une petite piscine pliante chez Décathlon et la mettre dans la douche. La tétine, c’est ce qui a provoqué l’arrêt de mon premier allaitement, je ne connaissais pas la confusion sein/tétine 😔. Je sais aujourd’hui qu’on peut donner du lait dans d’autres contenants quand la maman n’est pas là 😊. Bravo pour le recueil de lait !

  2. Merci beaucoup Chloé pour ton article. Cela m’aurait beaucoup aidé de l’avoir lu avant mon premier enfant. C’est vrai qu’on peut être vite perdue tellement il y a de choses à prévoir. Ton article aide les futures mamans à y voir plus clair. C’est top 🙂

  3. Olala mais merci! Ça fait du bien de voir une vraie liste, et de faire le point sur les milliards de trucs inutile qu’on essaie de nous vendre par tous les moyens!

  4. Je n’ai pas d’enfants mais je trouve cet article extrêmement intéressant ! En tant que personne qui tend de plus en plus vers le minimalisme, je ne m’étais jamais posé cette question autour de la naissance d’un bébé. Mais c’est vrai qu’à bien y réfléchir, l’arrivée d’un bébé ne nécessite pas forcément autant de produits matériels mais seulement l’essentiel pour ses besoins vitaux, son bien-être et confort. Alors le jour où j’aurai un enfant, je reviendrai lire votre article pour pêcher à nouveau quelques petits conseils fort intéressants 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page