Les labels cosmétiques bio

Les labels cosmétiques bio : comment choisir ?

Cela ne vous a pas échappé, depuis une quinzaine d’années, la cosmétique bio explose. Comme tout le monde veut sa part du gâteau, de plus en plus de marques s’y mettent avec des objectifs qui ne sont pas toujours très éthiques, malheureusement, et des produits plus ou moins sains pour la santé et la planète. Pour faire le tri entre les produits vraiment naturels et ceux qui cherchent juste à surfer sur la vague, quels sont les labels cosmétiques bio auxquels on peut se fier ?

Pourquoi choisir des cosmétiques certifiés bio ?

Ce n’est pas un secret, les cosmétiques conventionnels sont en très grande majorité fabriqués avec un mix de dérivés de pétrole, agrémentés de quelques perturbateurs endocriniens, substances cancérigènes et autres molécules écotoxiques. Que vous achetiez les premiers prix des grandes surfaces, des marques de luxe en parfumerie ou même des marques réputées en pharmacie, le constat est sans appel : l’industrie cosmétique a de gros efforts à faire.

En attendant, il existe deux solutions :

  • Consommer moins. Pour ma part, j’utilise moins de 10 produits pour toute la famille : savon surgras saponifié à froid, shampoing solide, dentifrice, aloe vera, beurre de karité, huile d’amande douce et crème solaire (et un peu de maquillage en plus pour moi). Pour en savoir plus, vous pouvez lire l’article Des produits sains dans ma salle de bain.
  • Choisir des produits simples, à base de produits naturels, si possible bio et certifiés. Si vous ne maitrisez pas les listes d’ingrédients en latin, lisez la suite, vous saurez comment vous y retrouver dans la jungle des labels de cosmétiques bio !

Quels sont les différents labels de cosmétiques bio ?

Le label COSMOS

Le label COSMOS (COSMetic Organic Standard) a été créé à l’échelle internationale en 2017 par BDIH, Cosmébio, Ecocert, ICEA et Soil Association afin d’harmoniser les garanties des labels de cosmétique bio entre les différents pays du monde. C’est celui qu’on retrouve le plus fréquemment en France.

Le cahier des charges du label COSMOS est plus exigeant que celui des précédents labels qu’il remplace (notamment celui de Cosmébio).

Il existe deux niveaux de certification COSMOS :

  • Cosmos NATURAL : le produit contient 95% minimum d’ingrédients d’origine naturelle (mais pas forcément bio)
  • Cosmos ORGANIC : le produit contient 95% d’ingrédients bio parmi ceux qui peuvent l’être et 20% minimum de bio sur le total du produit.

A noter que le label COSMOS peut être obtenu pour un seul produit de la marque. Les exigences portent uniquement sur le produit en question mais pas sur l’entreprise, son éthique, etc…Une marque peut donc avoir une gamme de produits certifiés bio, et à côté, d’autres gammes bourrées de substances controversées.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  5 indispensables de ma pharmacie au naturel
Label Cosmos Organic Cosmébio
Label Cosmos Natural Cosmébio
Label Cosmos Organic Ecocert
Label Cosmos Natural Ecocert

Le label NATRUE

Natrue est une association internationale fondée en 2007 par plusieurs entreprises du secteur des cosmétiques naturels (notamment Weleda), et basée à Bruxelles. Elle est à l’origine du cahier des charges du même nom. Contrairement au label COSMOS, il est attribué à la marque et non au produit, à condition que 75% des références de la marque soient conformes aux exigences du label.

Pour répondre aux exigences NATRUE, les produits doivent être composés uniquement de substances 100% naturelles, dérivées naturelles et nature-identiques, selon des proportions définies qui dépendent du type de produit.

Comme pour le label COSMOS, il existe 2 niveaux de certification NATRUE : cosmétiques naturels ou cosmétiques biologiques. Dans ce dernier cas, 95% minimum des ingrédients naturels ou dérivés d’ingrédients naturels doivent provenir de l’agriculture biologique.

Les labels cosmétiques bio : le label Natrue

Le label NATURE & PROGRÈS

Pionnière de l’agriculture biologique, l’association Nature & Progrès a été créée en 1964. Dès 1998, elle est la première organisation à rédiger un cahier des charges pour la cosmétique et la savonnerie bio et naturelle, devenu aujourd’hui “cosmétique bio-écologique”.

Il certifie des produits respectueux de l’homme et de l’environnement, composés d’ingrédients végétaux pour la plupart, et animaux (cire d’abeille, par exemple), certifiés bio ou équivalents (Nature & Progrès, par exemple) et de composants d’origine naturelle. Leur mode de fabrication doit uniquement employer des procédés physiques ou chimiques simples.

Les adhérents, en plus de se conformer au cahier des charges spécifique aux cosmétiques, doivent également signer la Charte Nature & Progrès, qui les engage dans une approche globale environnementale et sociale.

Les labels cosmétiques bio : le label Nature & Progrès

Le label SLOW COSMÉTIQUE

L’AISBL Slow Cosmétique est une association à but non lucratif belge. À travers son label Slow Cosmétique, elle défend des marques engagées pour une cosmétique écologique, saine, intelligente et raisonnable.

L’association attribue directement elle-même le label aux marques, à leur demande ou non, un peu comme le guide Michelin attribue ses étoiles. Elle sélectionne des petites entreprises à taille humaine, avec des chaînes d’approvisionnement et de distribution courtes. Ces marques peuvent alors vendre leurs produits sur le site www.slow-cosmetique.com.

L’association tient également compte du marketing de l’entreprise, qui doit être raisonnable. Le prix doit être déterminé de façon juste et éthique. A noter que le label porte une attention à l’utilisation de matière fréquemment associées au travail des enfants, comme le cacao.

A noter que le label Slow Cosmétique ne repose pas sur un cahier des charges dont toutes les exigences doivent impérativement être remplies. Le jury décide, en fonction de la façon dont la marque répond à la Charte, de lui attribuer une à trois étoiles. Une marque peut donc être labellisée sans remplir toutes les exigences.

Les labels cosmétiques bio : le label Slow Cosmétique

Les autres labels de cosmétique bio, éthique et/ou écologique

Sachez qu’il existe d’autres labels très peu représentés en France, comme Demeter (agriculture biodynamique) et Nordic Swan (focalisé sur l’aspect santé), ou encore le label Vegan, qui certifient l’absence de matières premières animales, mais pas forcément bio.

Label Demeter
Label Nordic Swan
Label cosmétique vegan

Les labels qui n’en sont pas

Contrairement à ce qu’on peut souvent entendre ou lire, ECOCERT, tout comme ses concurrents Bureau Veritas et Cosmécert, ne sont pas des labels de cosmétique bio, mais des organismes de certification.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  7 conseils pour une rentrée écologique

Ce sont eux qui procèdent aux contrôles de certains labels comme COSMOS et qui les attribuent, ou non, aux fabricants qui les sollicitent, sur la base du cahier des charges du label en question.

Ce qui est commun à tous les labels cosmétiques bio

Les labels de cosmétique bio ont un certain nombre de points communs, heureusement. Ils interdisent notamment :

  • Les OGM (Organismes Génétiquement Modifiées)
  • Les parfums de synthèse
  • Les huiles minérales comme la paraffine, les silicones…
  • Les conservateurs très controversés : parabènes, phénoxyéthanol, glycols…
  • Les colorants de synthèse
  • Les PEG et PPG
  • L’irradiation
  • Les tests sur les animaux
  • Les matières premières qui nécessitent la mort d’un animal ou qui sont une partie de l’animal

Les différences entre les labels

Parce qu’un tableau vaut mieux que mille mots, voilà un comparatif des différents labels :

Tableau comparatif des labels cosmétiques bio

En résumé, quels labels cosmétiques bio privilégier ?

Pour faire simple, le label cosmétique bio le plus répandu en France, à savoir COSMOS, est loin d’être fiable à 100%. Il tolère certaines substances écotoxiques, non biodégradables, des conservateurs issus de la pétrochimie ou encore les nanoparticules dans les produits solaires. C’est vers ce label que se tournent les grandes marques de cosmétiques conventionnels qui veulent surfer sur la vague en sortant une gamme “bio”, qui n’en est pas vraiment une.

Du côté du label Natrue, moins connu, il y a aussi des arrangements avec la naturalité et le bio que je ne cautionne pas, même si un produit certifié Natrue sera toujours mieux qu’un produit conventionnel.

Le label Slow Cosmétique, quant-à lui, n’en est pas vraiment un, dans le sens où il n’est pas attribué selon des critères clairs et objectifs. Une bonne note sur un critère peut contrebalancer une mauvaise note sur un autre. Cependant, dans les faits, les marques sélectionnées sont généralement de bonne qualité. Un bémol quand même sur les tensioactifs autorisés (SCI, SLMI…) dont les modes de fabrication peuvent être polluants.

Mes petites recherches montrent clairement que le label le plus fiable est celui de Nature & Progrès, même s’il tolère la présence d’alcool, qui peut être discutable du fait de son caractère irritant. Mais globalement, si vous voyez ce label, vous pouvez acheter sans trop vous poser de questions.

Et vous, comment vous choisissez vos cosmétiques ? 

Sources :

 

Cahier des charges COSMOS

Cahier des charges NATRUE

Cahier des charges NATURE & PROGRÈS

Charte SLOW COSMÉTIQUE

Feuille de route SLOW COSMÉTIQUE

Fiche explicative SLOW COSMÉTIQUE

Je partage !

En complément, tu peux recevoir gratuitement :

100 IDÉES DE MÉTIERS SLOW

100 idées de métier slow

GUIDE GRATUIT À TÉLÉCHARGER

100 idées de métier slow

2 réflexions sur “Les labels cosmétiques bio : comment choisir ?”

  1. Merci pour cet article qui va bien m’aider dans mes prochains choix de cosmétiques! J’essaye effectivement d’en acheter le moins possible mais pour l’indispensable je me rappellerai de bien regarder à 2 fois le label!

  2. Adepte des cosmétiques bio, je me doutais bien que certains labels n’étaient pas aussi fiables qu’ils le laissent entendre. Ton article confirme mes impressions. Merci d’être allée jusqu’au bout de l’analyse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page

Ne partez pas sans votre cadeau gratuit !

100 IDÉES DE MÉTIERS SLOW

100 idées de métier slow

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

En complément, tu peux recevoir gratuitement :

100 idées de métier slow

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

En complément, reçois gratuitement :

100 IDÉES DE MÉTIERS SLOW

100 idées de métier slow

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

Veux-tu recevoir gratuitement une liste inspirante de 100 MÉTIERS "SLOW", respectueux des humains et de la planète ?