Slow vacances en famille : 10 conseils

Slow vacances en famille : 9 conseils pour ralentir le rythme

Le slow tourisme (slow travel ou slow tourism, en anglais) est une façon plus lente et éco-responsable de voyager. Il va à contre-courant de la tendance actuelle à vouloir partir toujours plus loin et plus vite, et à courir d’une visite à l’autre pour optimiser ses deux petites semaines de congés. Si vous rêvez de ralentir le rythme cet été, vous trouverez dans cet article 10 conseils pour des “slow vacances” en famille.

Si vous vous intéressez à cet article, vous voudrez peut-être lire aussi Choisir une crème solaire clean.

1. Bien choisir sa destination “slow vacances”

Les lieux offrant un cadre naturel préservé se prêtent mieux à des vacances slow que les zones ultra-touristiques bondées et bétonnées. C’est plus reposant, moins cher, et souvent moins loin. Cela permet donc aussi de réduire l’impact carbone lié au déplacement.

Il existe des petits coins de paradis dans toutes les régions de France, pas besoin de partir loin pour être dépaysés ! Si vous êtes en manque d’idées, jetez un œil à ce livre et vous aurez l’impression d’avoir changé de continent tout en restant près de chez vous.

Si vous partez en famille, choisissez un endroit adapté aux enfants : un logement sécurisé (piscine, route à proximité…) pour avoir l’esprit tranquille et des activités pour eux dans les environs.

Pour ma part, j’adore la Dordogne, le Jura, le Tarn ou encore le Puy-de-Dôme. Ce sont des destinations avec beaucoup d’activités nature qui plaisent à toute la famille, des paysages magnifiques et préservés.

2. Se déplacer en mode “slow”

Pour des vacances slow et écolo en famille, on peut carrément partir de chez soi (ou tout près) à pied ou en vélo. Par exemple : suivre une voie verte ou l’une des 10 EuroVelo routes qui passent par la France, faire une randonnée itinérante avec des ânes… Ce sont des projets tout-à-fait réalisables avec des enfants, à condition d’adapter les distances parcourues.

Sinon, voyager en TER permet de prendre son temps et de traverser de beaux paysages. Et si vous partez en voiture, ou en camping-car, van, etc… pourquoi ne pas sortir de l’autoroute pour découvrir les pépites qui se cachent sur votre chemin, quitte à faire le trajet en plusieurs fois ? Vous ferez des économies et garderez de bons souvenirs de votre road-trip en famille. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Accoucher chez soi : pourquoi, comment ?
Cyclotourisme en famille

3. Oser la déconnexion numérique

Selon une étude, 71% des français répondent à leurs appels et/ou emails professionnels pendant leurs congés. Pour être vraiment en vacances et faire une coupure ressourçante, laissez vos emails où ils sont, faites confiance à vos collègues/collaborateurs pour gérer en votre absence et profitez !

Et puis, pendant que vous y êtes, vous pouvez vous lancer un défi, pourquoi pas avec votre conjoint ou vos amis si vous partez à plusieurs familles : faire une journée sans téléphone, ou bien 4 heures tous les jours… À vous de voir ! Il doit bien rester un appareil photo quelque part chez vous et une bonne vieille carte Michelin 🙂 Ça marche aussi pour les consoles de jeux des enfants !

Si vous regardez beaucoup la télé quand vous êtes chez vous, vous pouvez aussi tenter de vous en passer pendant le temps des vacances (même s’il pleut !) et en profiter pour redécouvrir les joies des jeux de société en famille et de la lecture, par exemple.

4. Se reconnecter avec la nature

Un bon moyen de se reconnecter avec la nature pendant les vacances, c’est de dormir sous la tente ! En camping, on est dehors en permanence, on s’endort au son des grillons et on se réveille avec les chants des oiseaux… Ce mode de vacances permet aussi de revenir à des choses simples : cuisiner avec le minimum, se débrouiller sans frigo, avoir une quantité de vêtements réduite… Et les enfants adorent dormir sous la tente, pour eux, c’est comme une cabane !

Si vous êtes totalement réfractaire au camping, vous pouvez toujours prendre le temps de faire une sieste à l’ombre d’un arbre, marcher pieds nus (il existe des sentiers prévus exprès pour ça !) ou encore organiser une balade avec cueillette : myrtilles, framboises sauvages, mûres, ou encore thym, romarin ou même orties… Les possibilités sont nombreuses.

Camping en famille pour des slow vacances

5. Ne pas surcharger le programme

La clé pour des slow vacances réussies, c’est surtout de ne pas prévoir un programme hyper-chargé, qui ne laisserait pas le temps de flâner, de se reposer ou de profiter des rencontres sur le chemin. Il ne s’agit pas de ne rien faire de toutes les vacances, mais de trouver un bon équilibre entre les activités planifiées et les temps libres, aussi bien pour les adultes que pour les enfants. Ces temps sont propices à l’introspection, au jeu libre, aux échanges… Ils permettent de recharger les batteries à fond et de ne pas revenir de vacances sur les rotules !

6. Profiter de ses proches

Les vacances, c’est aussi souvent une parenthèse dans un quotidien à 1000 à l’heure. C’est le bon moment pour vraiment profiter d’être ensemble, en famille ou entre amis, loin du métro-boulot-dodo et du stress, de se parler, et de se créer des souvenirs.

Si vous avez des enfants en bas âge, partir avec les grands-parents ou avec d’autres familles peut permettre de souffler un peu et de se dégager du temps en couple ou en solo. C’est précieux aussi !

Slow tourisme en famille

7. Faire des rencontres

Le slow tourisme nous invite à prendre le temps de faire des rencontres, que ce soit avec des locaux ou d’autres voyageurs. Ces échanges sont généralement très riches, aussi bien pour les adultes que pour les enfants.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  A quel âge signer avec bébé ?

On peut provoquer ces rencontres en faisant par exemple du woofing, du camping chez l’habitant, ou encore du couchsurfing. On ne le sait pas forcément, mais les auberges de jeunesse sont accessibles aux familles et sont des lieux de rencontre incroyables.

Je partage aussi une pépite : Autonovie, dans le Tarn-et-Garonne, qui propose un gîte et des séjours pour les familles sur le thème de la découverte de la nature, de la permaculture, du zéro-déchet, de l’alimentation saine, des ateliers DIY… le tout dans un lieu superbe. Si vous êtes dans le coin, foncez !

8. Manger “slow” en vacances

Vous pouvez profiter des vacances pour passer en mode slow côté nourriture. Avec un peu de chance, la région où vous serez regorgera de spécialités locales délicieuses. Prenez donc le temps de les déguster, voire même d’apprendre à les préparer en famille.

Il existe même des restaurants “slow food”, qui font de la cuisine maison à partir de produits locaux et/ou bio, à tendance végétarienne.

Slow food en vacances

9. Vivre dans l’instant présent et s’émerveiller

Enfin, pour vraiment profiter des vacances, essayez d’être dans l’instant présent. Eveillez vos 5 sens, émerveillez-vous devant la beauté de la nature, prenez des photos, respirez ! Cela évitera de vous dire une fois rentré que “c’est passé trop vite !”

Et vous, quelles sont vos destinations “slow” préférées ? Partagez-les en commentaire !

Je partage !

En complément, tu peux recevoir gratuitement :

100 IDÉES DE MÉTIERS SLOW

100 idées de métier slow

GUIDE GRATUIT À TÉLÉCHARGER

100 idées de métier slow

8 réflexions sur ““Slow vacances” en famille : 9 conseils”

  1. Quel bonheur de voyager slow ! Je pratique un tourisme “responsable” depuis un moment déjà et ça change effectivement tout. En premier lieu, notre regard sur le monde évolue et on apprend à prendre le temps d’observer.

  2. le coq lit et compagnie

    Les vacances parfaites en mixant tous vos conseils :). Chez nous on applique cette “méthode” même avec une tribu de 5 loulous.

  3. Hello. Pour cet été ce sera camping en mobil home, sans télé, et presque sans réseau. L’année dernière je pouvais à peine envoyer un SMS, parfait pour déconnecter 😁
    Les enfants passent leur temps dehors et il y a une plage sauvage à 500 m à pied. On sera dans le parc naturel régional de la Narbonnaise.

  4. C’est exactement comme ça que je vois les vacances! Une déconnexion totale et surtout, surtout, prendre le temps! Le temps de dormir (on manque tous plus ou moins de sommeil, non?), de se réveiller, de manger, d’observer, de jouer…bref, prendre le temps de vivre et non de survivre!

  5. Des conseils pragmatiques bien utiles ! Un bon rappel effectivement. Etre dans l’instant présent, en pleine conscience, pour profiter du lieu, sans penser à autre chose voire à la suite des vacances. Je vais essayer pendant mes prochains congés !

  6. On veut toujours courir, tout voir, profiter à fond. Mais on oublie que parfois ne rien faire ou ne rien prévoir ça peut faire du bien 😉

  7. Je suis bien d’accord, il y a des petits coins de paradis un peu partout en France, et parfois à seulement quelques heures de chez soi. Nous quittons Paris pour la Haute Savoie, un grand pas vers la slow life pour nous 🙂 et j’espère bien y découvre de magnifiques panoramas.

  8. Voilà des conseils très précieux… c’est fou parce que intuitivement je crois que je sais très bien qu’ils sont le secret de vacances réussies…mais c’est mieux en le disant ! Comme quoi, pas besoin de prendre l’avion et de polluer pour passer des supers vacances. Je vais essayer de cocher toutes les cases cet été 😋

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

TU VEUX ARRÊTER DE COURIR TOUTE LA JOURNÉE ? Je t'offre mon livre numérique "JE RALENTIS !", pour retrouver une vie de famille zen et joyeuse.

TU VEUX ARRÊTER DE COURIR TOUTE LA JOURNÉE ?

Pour te remercier de ta visite, je t’offre mon livre numérique :

“JE RALENTIS !”

Tu vas apprendre comment :