Marcher pieds nus : bon pour la santé ?

Marcher pieds nus : bonne ou mauvaise idée pour notre santé ?

Qui ne prend pas plaisir à quitter ses chaussettes et chaussures l’été pour marcher pieds nus dans l’herbe ou dans le sable ? Reconnexion à la nature garantie ! Pourtant, à part en vacances, très peu de personnes marchent pieds nus régulièrement. Peur de se blesser, du regard des autres, ou juste d’avoir froid : les freins sont nombreux.

Saviez-vous qu’en plus d’être agréable, marcher sans chaussures est (en général) bon pour la santé ? Ce sont les médecins qui le disent ! Dans cet article, je vous dis tout sur les bienfaits de la marche pieds nus, aussi appelée earthing ou grounding en anglais, et comment pratiquer dans les meilleures conditions.

Table des matières

Pourquoi marcher pieds nus ?

Porter des chaussures répond à la fois à des besoins pratiques et esthétiques. Pourtant, selon certains spécialistes comme Kristiaan d’Août, maître de conférences en biomécanique évolutive à l’Université de Liverpool, nous devrions être plus nombreux à marcher pieds nus (ou avec des chaussures minimalistes) tous les jours. Mais pourquoi ?

Joie sensorielle : marcher pieds nus pour le plaisir !

Marcher sans chaussures ni chaussettes procure une grande joie sensorielle, encore plus pendant l’enfance. Quoi de plus agréable que de courir sur le sable tiède ou la pelouse moelleuse ? Ce petit plaisir simple et gratuit est accessible à tous, alors autant en profiter !

Plaisir de marcher dans le sable

Rendre à nos pieds leur liberté de mouvement

Chaussures trop étroites, talons hauts, tongs, et même parfois chaussures de sport peuvent porter atteinte à la structure du pied et altérer la façon de marcher. Par exemple, en plus d’être inconfortables, des chaussures trop serrées peuvent, à terme, provoquer des oignons ou autres déformations.

Les chaussures imposent à nos pieds un mouvement moins naturel. C’est le cas notamment des baskets de running modernes, avec un bon amorti au niveau du talon. Elles poussent le coureur à frapper le sol avec le talon en premier, alors que sans chaussures, nous posons naturellement l’avant ou le milieu du pied en premier. Cela génère un choc plus important et augmente le risque de blessures. Une étude de 2010 a d’ailleurs montré qu’un style de course plus naturel pourrait “protéger les pieds et les membres inférieurs de certaines des blessures liées à l’impact dont souffrent actuellement un pourcentage élevé de personnes”.

Des pieds musclés et un meilleur équilibre !

En se déplaçant pied nu, nous sollicitons plus de muscles que lorsque nous sommes chaussés.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Trouver un métier qui a du sens : 3 outils

Les chaussures protègent, mais en même temps, elles affaiblissent nos pieds. Selon une étude parue dans la revue Nature en 2021, le fait de marcher avec des chaussures minimalistes pendant 6 mois conduit à une augmentation de la force des pieds de près de 60%. Par effet domino, les muscles de la jambe et même du dos sont également renforcés, ce qui peut être bénéfique pour soulager certaines douleurs.

Marcher pieds nus améliore aussi l’équilibre et la proprioception, c’est-à-dire la perception consciente ou non de notre propre corps, de ses mouvements et de son orientation dans l’espace.

Bébé pieds nus

Contre l’arthrose et les jambes lourdes

C’est cette fois-ci une étude de l’Osteoarthitris Research Society International qui a permis de montrer que le fait de marcher pieds nus réduirait de près de 12% la charge supportée par les extrémités des articulations, notamment les genoux chez les personnes souffrant d’arthrose.

En améliorant la circulation sanguine, la marche pieds-nus peut également contribuer à soulager l’effet “jambes lourdes”.

Du point de vue de la réflexologie

Marcher sans chaussures stimule les points et zones réflexes directement liés aux différents organes, systèmes et glandes, selon la réflexologie des pieds.

Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez lire Marcher pieds nus, la réflexologie naturelle de Gil Amsallem.

Des effets incroyables bien au-delà des pieds !

La mise à la Terre, appelée earthing ou grounding en anglais, est une pratique qui fait l’objet de nombreuses recherches, dans lesquelles l’impact du contact direct de la peau avec la Terre sur différentes pathologies est étudié de façon très scientifique. Pour simplifier les expériences, les chercheurs utilisent des électrodes avec mise à la Terre, mais le principe est le même qu’avec la marche ou simplement le contact du corps avec la Terre.

Un article paru en 2015 dans le Journal of Inflammation Research montre ainsi un lien entre le contact direct de la peau avec la Terre et une diminution, voire une suppression des signes d’inflammation après une blessure : rougeur, chaleur, gonflement, douleur…

La principale hypothèse de ces chercheurs est que la connexion du corps à la Terre permet aux électrons libres de la surface de la Terre de se répandre sur et dans le corps, où ils peuvent avoir des effets antioxydants.

D’autres études montrent des effets positifs du grounding sur le sommeil, la cicatrisation, le stress, ou encore la variabilité du rythme cardiaque.

Bénéfices de l'earthing ou grondin

Les bienfaits pour les bébés et les enfants

Les bébés qui apprennent à marcher ont encore plus besoin de sentir le contact du sol, de développer leur proprioception et muscler leurs pieds et leurs jambes, c’est pourquoi de plus en plus de médecins orthopédistes et de podologues recommandent de les laisser le plus possible marcher pieds nus. Fuyez les vendeurs de chaussures qui vous diront : “Il faut que le pied soit bien maintenu, sinon il ne marchera pas correctement” ! S’il fait froid, des chaussons souples suffisent pour les premiers pas.

Même chez les enfants plus grands, marcher pieds nus apporte des bénéfices. Ainsi, une étude parue dans la revue scientifique Frontiers of Pediatrics a mis en évidence que les enfants qui marchent régulièrement sans chaussures ont un meilleur équilibre et de meilleurs résultats au saut en longueur. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ils ont aussi moins tendance à avoir les pieds plats.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mud kitchen : notre cuisine de boue DIY en palettes

Les contre-indications à la marche pieds nus

Cependant, certaines recherches viennent nuancer ces résultats. Selon le Dr d’Août, la marche pieds nus pourrait endommager les chevilles chez certaines personnes.

Il faut également être très vigilant en cas de diabète ou de troubles vasculaires des pieds ou des jambes, car les éventuelles blessures pourraient générer des complications graves.

En cas de doute ou de pathologie particulière, mieux vaut en discuter avec un professionnel de santé avant de se lancer.

Marcher sans chaussures en toute sécurité

Comment faire pour marcher pieds nus en toute sécurité ?

Commencer doucement pour s’habituer

Pour la plupart d’entre nous, nous évitons de marcher pieds nus pour ne pas nous blesser sur un caillou tranchant, un bout de verre, une abeille, un chardon… Mais comme la nature est bien faite, notre peau est capable de s’adapter. Plus on marche pieds nus et plus elle devient résistante. Le secret, c’est donc d’y aller progressivement. Che va piano va sano. L’idéal est donc de commencer en choisissant bien la surface sur laquelle on marche : d’abord à l’intérieur, puis sur la pelouse, le sable…

Ensuite, se déchausser lors de promenades, sur l’herbe, puis sur des surfaces rugueuses. Commencer par du plat pour n’avoir que les textures à gérer et pas la pente et l’équilibre. Toujours prendre une paire de chaussures pour pouvoir les remettre si besoin. Prévoir aussi une trousse à pharmacie en cas d’ampoules ou petites blessures.

Pour s’entraîner à courir pieds nus, commencez par un court laps de temps dans un endroit sécurisé. Il faut que cela reste confortable et que vous ne tentiez pas de repousser vos limites trop tôt, au risque de vous blesser.

Découvrir les sentiers pieds nus

Pour les plus frileux, mais aussi pour les enfants, il existe des sentiers spécialement aménagés pour découvrir la marche pieds nus dans un environnement sécurisé.

Ils sont conçus pour que nos petits petons puissent tester différentes textures : sable, graviers, boue, rondins de bois, herbe… C’est une très belle manière de se reconnecter à la nature en famille. D’ailleurs si vous voulez d’autres idées d’activités nature faciles d’accès à faire avec vos enfants, vous pouvez lire aussi cet article !

J’ai testé celui de la station de Prabouré dans le Forez qui est génial, mais il en existe plein d’autres !

Sentier pieds nus

Chaussures minimaliste ou barefoot

Enfin, je ne peux pas terminer cet article sans parler de chaussures ! Oui, mais pas n’importe lesquelles. Il existe des chaussures dites “minimalistes” ou “barefoot”, qui se rapprochent le plus possible de la marche pied nus, notamment grâce à des semelles extra souples et fines et suffisamment de place pour les orteils.

Pour connaître les marques et trouver des chaussures qui correspondent à vos pieds et à ceux de vos enfants, vous pouvez rejoindre le groupe Facebook Presque Pieds Nus, qui est une véritable pépite !

Et vous, est-ce que vous faites partie de la team pieds nus ? Racontez-nous votre expérience en commentaire 🙂

Je partage !

En complément, tu peux recevoir gratuitement :

100 IDÉES DE MÉTIERS SLOW

100 idées de métier slow

GUIDE GRATUIT À TÉLÉCHARGER

100 idées de métier slow

1 réflexion sur “Marcher pieds nus : bon ou mauvais pour la santé ?”

  1. Nous sommes une famille de “va nus pieds” alors je ne peux que confirmer ce que tu as écrit ! Je ne connaissais pas le mot “proprioception”, on apprend tous les jour!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

TU VEUX ARRÊTER DE COURIR TOUTE LA JOURNÉE ? Je t'offre mon livre numérique "JE RALENTIS !", pour retrouver une vie de famille zen et joyeuse.

TU VEUX ARRÊTER DE COURIR TOUTE LA JOURNÉE ?

Pour te remercier de ta visite, je t’offre mon livre numérique :

“JE RALENTIS !”

Tu vas apprendre comment :