Couches lavables : pour ou contre ?

Pour ou contre les couches lavables : mon avis

Tu attends un bébé et tu es en pleine hésitation sur le type de couches que tu souhaites utiliser ? Ou bien, tu as déjà un bébé, ou même un bambin, et tu n’en peux plus de sortir des poubelles remplies de couches… mais tu n’es pas sûr·e que les couches lavables soient faites pour toi (ou pour ton bébé plutôt 😂) ? Cet article t’est destiné ! Couches lavables : pour ou contre ? Je démêle le vrai du faux et je te fais part de mon avis après plus de 4 ans d’utilisation.

Les couches lavables sont-elles vraiment écologiques ?

Entre sa naissance et l’acquisition de la propreté, un enfant utilise en moyenne 5000 couches jetables*, ce qui représente plus d’une tonne de déchets non valorisables, majoritairement incinérés. On estime même que les couches jetables représentent 20% du poids total des déchets dans les foyers avec un enfant en bas âge. Dans la nature, il leur faudrait 400 à 500 ans pour se décomposer.

En version lavable, 30 couches suffisent, et elles peuvent être utilisées pour plusieurs enfants. Les déchets générés sont donc bien moindres.

Mais pour comparer l’impact écologique des couches lavables et des couches jetables, il faut tenir compte de l’ensemble de leur cycle de vie : la consommation d’eau, d’énergie et de matières premières, les rejets dans l’eau, les émissions de gaz à effet de serre…

Couches lavables : cycle de vie

Les analyses de cycle de vie (ACV) menées par l’Environment Agency au Royaume Uni d’une part et par Génération Plume, une société spécialisée dans l’ACV pour la marque française Hamac, d’autre part, arrivent grosso modo à la même conclusion : l’impact environnemental des couches lavables est bien moindre que celui des couches jetables, à condition de respecter certaines bonnes pratiques d’entretien.

Il s’agit notamment de : 

  • Remplir la machine
  • Laver à 40°C ou 60°C
  • Eviter le sèche-linge
  • Utiliser une lessive écologique
  • Utiliser des voiles lavables plutôt que des voiles jetables
  • Réutiliser les couches pour un deuxième enfant ou les donner ou revendre…

En suivant ces bonnes pratiques, l’impact des couches lavables et infiniment plus faible que celui des couches jetables, aussi “écologiques” soient-elles. Et sinon, pour être au top niveau de l’écologique version bébé, tu peux aussi tenter l’HNI !

*Par exemple, pour un enfant qui utilise 5 couches par jour pendant 33 mois (2,75 années) : 5 x 365 x 2,75 = 5019 couches

Couches lavables écologiques

Les couches lavables sont-elles vraiment économiques ?

Le coût moyen d’une couche jetable varie entre 0,15€ (premier prix) et 0,50€ (couches écologiques haut de gamme). Donc si on reprend notre moyenne de 5000 couches en tout pour un enfant, le budget global varie entre 750€ et 2500€.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  5 indispensables de ma pharmacie au naturel

Côté lavable aussi, les écarts sont importants suivant la marque et le système choisi. Pour une trentaine de couches neuves, il faut compter entre 400€ et 1200€ environ, auxquels il faut ajouter la lessive, l’eau et l’électricité. Mais là où l’écart peut se creuser, c’est quand les couches sont utilisées pour un deuxième enfant, ou bien revendues. Pour les petits budgets, il est aussi possible d’acheter d’occasion. On gagne entre 30% et 50% du prix neuf en moyenne. La lessive peut être faite maison (à la cendre par exemple) pour faire baisser encore la facture.

On peut donc s’équiper en couches lavables de qualité pour un budget bien inférieur à celui nécessaire pour des couches jetables écologiques, et même inférieur à celui des couches de grandes marques (vendues 0,30€/pièce environ).

Attention, je déconseille d’acheter des couches chinoises non certifiées sur des sites comme Aliexpress ou sur des sites de dropshipping. En plus de leur impact écologique et social catastrophique, elles sont susceptibles de contenir des substances nocives pour la santé (perturbateurs endocriniens, cancérogènes suspectés ou avérés…)

Couches lavables économiques

Les couches lavables sont-elles meilleures pour la santé ?

La loi n’oblige pas les fabricants de couches jetables à indiquer la composition exacte de leurs produits. ll est donc très difficile d’obtenir le détail des matières et substances utilisées. Ce dont on est sûrs en revanche, c’est que toutes les couches sur le marché contiennent des substances issues de la pétrochimie, dont le fameux SAP (le gel qui retient le liquide à l’intérieur)..

Selon une enquête de 60 millions de Consommateurs menée en 2017, de nombreuses couches jetables contiennent des résidus de produits toxiques comme des pesticides, des HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques), des dioxines… Ce qui a de quoi inquiéter quand on sait que les couches sont en contact avec une zone particulièrement sensible, et ce 24h/24.

Rassure-toi quand-même, il est possible de trouver des couches jetables relativement clean. Pour connaître les meilleures marques, je te conseille le super comparatif du site Objectif Bébé Bio.

Concernant les couches lavables, il y a également de tout, mais c’est plus facile de savoir où on met les pieds (ou plutôt les fesses 😂). En choisissant des couches certifiées, il est possible de limiter drastiquement les polluants éventuels. Les principales certifications sont les suivantes : 

Couches certifiées GOTS
  • GOTS

Ce label s’applique aux fibres naturelles : coton, chanvre, laine. Les fibres composant les produits proviennent de fermes certifiées qui se conforment aux exigences de l’agriculture biologique. Les produits ne contiennent pas de matières issues d’OGM.  La transformation des fibres est réalisée sans intrants chimiques nocifs pour l’environnement et pour la santé. La fabrication et le management sont en accords avec des critères sociaux prédéfinis

Comme dit plus haut, il est impératif d’éviter les couches lavables bas de gamme comme celles qu’on trouve sur Aliexpress qui sont susceptibles de contenir les substances toxiques à des niveaux qui dépassent largement la réglementation européenne.

Si tu veux tout savoir sur les différents systèmes de couches disponibles sur le marché, leurs avantages et inconvénients, et des exemples de marque fiables, tu peux télécharger gratuitement mon grand tableau comparatif en cliquant ici !

Les couches lavables sont-elles compliquées à utiliser ?

Oui. Les couches lavables sont forcément un peu plus compliquées à utiliser. Il faut déjà se familiariser avec les différents systèmes, avec le vocabulaire, tester ce qui nous convient et trouver la routine d’entretien qui nous convient. Mais quand tout est mis en place, ça roule !

Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? A toi de te faire ton avis ! Je te donne quand même le mien : utiliser des couches lavables, c’est une contrainte supplémentaire par rapport aux jetables, c’est indéniable. Les machines ne se lancent pas toutes seules (pas encore, du moins). Mais quand on compare les avantages (cités plus haut) et les inconvénients, pour moi, il n’y a pas photo. Ce qui est important, c’est de bien se rappeler pourquoi on le fait.

Y-a-t-il plus de fuites en lavables ?

Les couches lavables ne fuient pas plus que les jetables mais elles doivent être changées un peu plus souvent (toutes 3h environ, sauf la nuit bien sûr).

Si les couches fuient, c’est qu’il y a un problème et il faut en trouver la cause ! Cela peut provenir notamment : 

  • De vêtement trop serrés qui compriment la couche
  • De couches neuves qui n’ont pas atteint leur capacité d’absorption maximale
  • D’un mauvais choix de matières ou de capacités d’absorption par rapport aux besoins
  • De couches encrassées, qui n’absorbent plus
  • D’une couche trop petite, trop grande ou mal installée
Couches lavables fuites

La crèche et la nounou peuvent-elles accepter les langes lavables ?

C’est possible ! De plus en plus de crèches et d’assistantes maternelles acceptent les couches lavables. Si la tienne est un peu réticente, c’est peut-être parce qu’elle ne connaît pas et s’imagine encore les couches de nos grand-mères.

Tu peux lui en apporter une ou deux et lui montrer comment cela fonctionne. Ensuite, si elle est d’accord, tu peux proposer une “période d’essai”, comme ça, elle ne sentira pas coincée et sera libre de revenir en arrière si elle le souhaite. Insiste bien sur le fait qu’elle n’a pas à laver les couches : elle doit juste les placer dans un sac imperméable et c’est tout !

En conclusion

Les couches lavables modernes, à condition de les utiliser de manière responsable, sont à la fois plus écologiques, plus économiques et plus saines que les couches jetables, comme le résume très bien cette infographie. Et puis, il faut bien avouer aussi que les couches lavables, c’est bien plus mignon, non ?

Et toi, as-tu sauté le pas ? Sinon, qu’est-ce qui te bloque ? Tu peux partager ton expérience dans les commentaires sous l’article ! ⤵️

Je partage !
Recevez gratuitement la liste
100 IDÉES DE MÉTIERS SLOW

Pour enfin avoir une vie pro :

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille et dans votre vie professionnelle. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

100 idées de métier slow
RECEVEZ GRATUITEMENT LA LISTE
100 idées de métier slow

Pour enfin avoir une vie pro :

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille et dans votre vie professionnelle. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

4 réflexions sur “Couches lavables : pour ou contre ?”

  1. Super article que j’aurais aimé découvrir, il y a 6 ans. J’aurais mis moins de temps à faire mon choix. Les arguments sont aussi très utiles pour nos proches qui ne comprennent pas toujours ce choix !

  2. Mes deux loulous ont eu droit aux couches lavables. Ce n’était pas du 100% lavables parce que, comme tu le dis si bien dans l’article, ça nécessite une organisation que je n’étais pas prête à mettre en place en vacances, ou dans d’autres situations qui sortaient de mon quotidien! Par contre, je n’ai pas pu (ou très peu) réutiliser les couches du premier pour le second. Elles étaient bien abimées et plus imperméables. Il n’empêche que j’ai bien réduit mes déchets. Il a fallu un peu batailler pour convaincre la crèche que, non, ce n’était pas la couche lavable qui abimait les fesses de mon enfants et non, ce n’était pas à cause de la couche lavable qu’il ne marchait pas encore. La solution lavable n’est pas parfaite mais ses avantages sont indéniables!

  3. Bonsoir,
    Merci pour cet article détaillé, il répond aux questions que l’on se posait!
    Après des recherches sur internet, je me rends compte qu’il existe différents types de couches lavables (TE1, TE2, TE3)… serait-il d’avoir des précisions sur chacune? Quel est le meilleur choix?
    Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

Tableau gratuit

Comparatif des différents systèmes de couches lavables

Couches lavables : pour ou contre ?

Je hais les spams : ton adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En t’inscrivant ici, tu recevras du contenu pour t’accompagner vers un mode de vie slow en famille et dans ta vie pro. Voir mentions complètes en bas de page. Tu peux te désabonner quand tu le souhaites.

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

100 idées de métier slow

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.