Dépasser sa peur de changer de vie

Comment dépasser sa peur de changer de vie ?

Changer de travail, déménager… Avoir peur de changer de vie, que ce soit au niveau personnel, professionnel, voire les deux en même temps, c’est normal ! Tous ceux qui sont passés par là ont eu à un moment des inquiétudes, des doutes, des phases de découragement… Le cerveau humain a naturellement tendance à résister au changement. Il préfère la sécurité de la routine à l’incertitude de la nouveauté. La peur du changement porte même un nom : la métathésiophobie.

Lorsque j’ai quitté mon premier CDI après seulement 1 an pour faire le tour du monde, j’ai eu peur ! Peur de ne pas retrouver de travail en rentrant, peur de saboter ma carrière, peur de la réaction de mon entourage, etc… Quand j’ai à nouveau quitté mon poste de cadre dans l’industrie agroalimentaire parce que je voulais prendre du temps pour moi et pour mes enfants, j’ai eu peur aussi ! Cela n’a pas été facile, mais je n’ai jamais regretté ce choix.

Cela devient un problème lorsque cette peur du changement nous paralyse et nous empêche de réaliser nos rêves et projets.

Dans cet article, tu vas découvrir les 3 peurs principales liées au changement de vie et plein de petits exercices pour t’aider à les dépasser.

"Un bateau à quai est en sécurité. Mais ce n’est pas ce pourquoi les bateaux ont été construits."

William Shedd

Identifier ses peurs de changer de vie

Que tes projets soient d’ordre professionnel ou plus personnel, la première étape est d‘identifier ce qui te fait peur. Je t’invite à y réfléchir à travers plusieurs exercices tirés du livre “Pose ta dem’” de Charlotte Appietto :

🌼 Exercice : Fais le point sur tes peurs

Liste tes peurs liées à ton changement de vie de cette manière : “J’ai peur de (verbe), car si cela se réalise (conséquence)”

Exemple : J’ai peur de réduire mon revenu, car si cela se réalise, je ne pourrai plus partir en vacances.

Identifie tes peurs

🌼 Exercice : Et si tu n’avais pas peur de changer de vie ?

Ferme les yeux, prends une profonde inspiration… Et réponds à cette question à l’écrit, sans te brider : que ferais-tu si tu n’avais pas peur ?

Prends le temps d’y réfléchir et détaille tes idées autant que possible !

Les 3 peurs les plus fréquentes et comment les dépasser

La peur de manquer d’argent

Quand on veut opérer des changements profonds dans notre vie, il est indispensable d’avoir une réflexion sur notre rapport à l’argent. Car si “l’argent ne fait pas le bonheur”, il peut quand même y contribuer !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment est-ce que je peux t'aider ?

L’argent nous offre une liberté dans nos actions et nos expériences. Il peut aussi nous permettre d’avoir un impact dans le monde. On peut tout à fait gagner de l’argent ET faire ce qu’on aime.

Tes croyances sur l’argent

Je te propose à nouveau un petit exercice :

🌼 Exercice : C’est quoi, l’argent, pour toi ?

  • Que représente l’argent pour toi ?
  • Quelles croyances as-tu concernant l’argent, positives comme négatives ? Pour t’aider, écris “Pour moi, l’argent…”
  • Connais-tu des personnes qui n’ont pas les mêmes croyances ? Si oui, quelle est leur situation financière apparente et réelle ?
  • Si tu avais plus d’argent, qu’en ferais-tu ? Que pourrais-tu accomplir grâce à cela ? Quelles expériences cela te permettrait de vivre ?
  • Pour réaliser tout cela, de combien as-tu besoin ? As-tu vraiment besoin de plus ? Si oui, de combien ?

Prends le temps d’y réfléchir et détaille tes idées autant que possible !

Peur de changer de vie : le manque d'argent

Notre état d’esprit a une grande importance dans notre relation à l’argent. Quand on sait pourquoi on veut gagner de l’argent parce qu’on lui donne un sens profond, alors on a la flamme pour définir et déployer la bonne stratégie.

Il ne faut pas se fier aux pessimistes, qui disent par exemple que “c’est difficile de vivre de ce métier”, mais chercher plutôt des modèles inspirants, qui sauront nous motiver. D’ailleurs, si une seule personne arrive à vivre de ce métier, c’est que c’est possible !

De combien as-tu réellement besoin ?

Ensuite, je t’invite à mettre tes chiffres au clair : de combien tu as besoin pour vivre chaque mois ? Quel est le montant de tes dépenses mensuelles et annuelles ? Est-ce que tu gères ton argent de façon optimale ? Être dans le brouillard augmente la peur de manquer.

Le pire scénario

🌼 Exercice : Ton scénario catastrophe

  1. Commence par écrire ton scénario catastrophe : quel serait le pire scénario pour toi ? Sois précis et concret !
  2. Écris les étapes détaillées qui conduisent à ce scénario en partant de ta situation actuelle.
  3. Reprends chaque étape et note : la probabilité que ça se produise, puis les solutions possibles si jamais c’était le cas (jusqu’au plan Z !)

Cet exercice permet de relativiser et d’anticiper les solutions. Rien que d’écrire le pire scénario le rend moins terrifiant !

En fait, il y a 3 scénarios possibles dans le cas d’un changement de vie : soit tu ne perds rien au change, soit tu perds au début et ensuite ça remonte, soit tu perds en rémunération sans perspective d’augmentation. Dans ce cas, il est nécessaire de se questionner sur le modèle économique, sur comment augmenter le chiffre d’affaires et la rentabilité. Bien sûr, certains projets sont plus difficiles à rentabiliser que d’autres.

La peur de ne pas gagner d’argent est légitime, car oui, ça peut arriver. Mais si tu aimes ton métier, tes clients et que tu t’entoures des bonnes personnes, tu vas trouver des solutions. Parfois, le fait d’avoir le couteau sous la gorge est une force !

Peur de manquer d'argent

La peur du regard des autres

Notre entourage a peur pour nous, il veut nous protéger. “Ce n’est pas un peu risqué ?” “Et si tu n’y arrivais pas ?” Ils projettent leurs peurs et leur scénario catastrophe sur nous. Mais sécurité ne veut pas dire bonheur ! C’est pourquoi il faut apprendre à voir les remarques avec gratitude et bienveillance.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  10 idées pour réduire sa charge mentale

“Les autres” peut aussi représenter une sorte de masse floue, plus large que l’entourage. À nous de nous rappeler que cette masse n’existe pas en tant que telle mais qu’elle est la somme d’individus qui ont chacun leur opinion. Et que ceux qui critiquent sont souvent ceux qui ne font rien.

Enfin, nous sommes le seul juge de ce que nous faisons. Tant que nous sommes alignés avec notre “pourquoi”, les autres ne pourront que constater nos avancées.

🌼 Exercice : Ces autres qui te font peur

Fais la liste des personnes dont tu crains le jugement. Écris les noms, personne ne lira !

Pour chaque personne, es-tu sûr(e) de son jugement négatif ? Que pourrait-elle dire ou penser de pire ?

Et si c’est le cas, est-ce grave au point de renoncer à ton projet ?

La peur de ne pas être à la hauteur

Sortir de sa zone de confort fait ressortir le manque de confiance en soi. C’est le fameux “syndrome de l’imposteur”. Nous avons tendance à attribuer nos réussites à de la chance et nos échecs à de l’incompétence.

Il faut également faire attention au biais de négativité : nous avons tendance à plus retenir les critiques que les compliments.

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle, le secret, c’est de ne pas chercher la perfection : on s’améliore en faisant, comme l’enfant qui apprend à marcher ou à parler. Ce qui est bon à savoir aussi, c’est qu’on est toujours l’expert de quelqu’un ! Et pour aider quelqu’un à monter un escalier, il vaut mieux être sur la marche au-dessus que tout en haut.

Quand on a peur, on se construit des scénarios catastrophe. Mais au final, il y a peu de chances qu’ils se réalisent. Pour ne pas se laisser paralyser, il faut agir pas à pas, “découper l’éléphant”.  Ce que je te conseille, c’est de faire un premier pas sur le terrain pour enclencher le changement et être bienveillant avec soi-même.

Aie peur de changer de vie, mais fais-le quand-même !

🌼 Exercice : Liste tes succès et ce dont tu es fier (p93)

Fais la liste de 3 expériences de vie dont tu es fier et qui ont été un succès grâce à toi

Quelles connaissances, compétences et qualités cela fait-il ressortir chez toi ?

Peur de changer de vie : ne pas être à la hauteur

Comment dépasser ses peurs de changer de vie

Nos peurs sont liées à nos croyances limitantes, qui ne sont pas des vérités. Mais à force de penser au pire, on finit par l’attirer à soi (tu connais la loi de l’attraction ?). Et la peur devient une prophétie autoréalisatrice.

🌼 Exercice : Tes croyances limitantes à laisser au placard 

5 étapes pour se défaire de ses croyances limitantes :

  1. Identifie tes croyances limitantes. Quelles sont les phrases auxquelles tu crois, que tu te répètes souvent, qui font partie de ton schéma de pensée ? Ex : “Je ne peux pas devenir indépendant car je ne sais pas me vendre”
  2. Trouve son origine : d’où vient cette croyance ? Ex : “J’ai râté un entretien d’embauche imortant donc j’en ai déduit que je ne sais pas me vendre.”
  3. Analyse l’impact de cette croyance. Quelles conséquences a-t-elle sur ta vie ? Ex : “A cause de cette croyance, je n’ose pas me lancer à mon compte et cela me frustre.”
  4. Pour chaque croyance, trouve un contre-exemple qui prouve qu’elle n’est pas une vérité absolue.
  5. Reformule cette croyance en affirmation positive. Ex : je suis capable de trouver des clients car je sais me présenter et parler de mon activité. </aside>
  6. Identifie tes croyances : phrases auxquelles tu crois, que tu te répètes souvent, qui font partie de ton schéma de pensée ?
  7. Trouve son origine : d’où vient cette croyance ?
  8. Analyse l’impact de cette croyance. Quelles conséquenecs a-t-elle sur ta vie ?
  9. Pour chaque croyance, trouve une contre-exemple qui prouve qu’elle n’est pas une vérité absolue
  10. Reformule cette croyance en une affiramtion positive : à écrire sur un post-it et à répéter tous les jours pour créer de nouveaux chemins neuronaux.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mes 3 habitudes pour un quotidien plus zen et plus slow

Dans les moments difficiles, rappelle-toi que tu as fait ce choix car tu veux le meilleur pour toi et pour le monde. Peu de personnes osent franchir ce cap : tu peux être fier(e) et positif(ve).

Il est impératif de prendre soin de soi et de se respecter car changer de vie prend énormément d’énergie. Trouve ce qui te ressource et assure-toi de prendre suffisamment de temps pour ces activités. Si tu manques d’inspiration, tu peux lire mon article : 25 idées pour prendre soin de soin quand on est parent (même si tu n’as pas d’enfant !)

Enfin, il faut savoir accepter ses imperfections. Personne n’est parfait. Tout le monde alterne des phases de “flow” et des phases difficiles. Dans les moments où ça ne va pas, rappelle-toi que le mental et le physique sont indissociables. Alors mets-toi en mouvement !

En résumé : que faire quand on a peur de changer de vie ?

Changer de vie fait peur et c’est normal ! Notre instinct de survie préfère la sécurité de ce que nous connaissons.

Pourtant, pour réaliser nos projets et nos rêves, nous devons apprendre à dépasser nos peurs, qu’elles soient liées à l’argent, au regard des autres ou à l’échec. Rappelons-nous que c’est en faisant qu’on apprend alors passons à l’action, petit pas par petit pas et soyons bienveillants envers nous-mêmes !

Je partage !

En complément, tu peux recevoir gratuitement :

100 IDÉES DE MÉTIERS SLOW

100 idées de métier slow

GUIDE GRATUIT À TÉLÉCHARGER

100 idées de métier slow

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

TU VEUX ARRÊTER DE COURIR TOUTE LA JOURNÉE ? Je t'offre mon livre numérique "JE RALENTIS !", pour retrouver une vie de famille zen et joyeuse.

TU VEUX ARRÊTER DE COURIR TOUTE LA JOURNÉE ?

Pour te remercier de ta visite, je t’offre mon livre numérique :

“JE RALENTIS !”

Tu vas apprendre comment :