Transition écologique : comment motiver son conjoint ?

Transition écologique à la maison : comment motiver son conjoint ?

C’est un sujet qui revient très souvent dans les commentaires et questions que je reçois : “Comment faire si mon conjoint n’est pas dans la même démarche écologique que moi ?” Et oui, pas simple de vivre en couple avec quelqu’un qui ne partage pas nos valeurs (que ce soit sur l’écologie ou sur autre chose, d’ailleurs !). 

Dans cet article, je vous donne quelques pistes et astuces pour motiver votre conjoint à vous suivre dans votre transition écologique. La réussite n’est pas garantie, mais ça vaut quand même le coup d’essayer !

J’ai volontairement utilisé le genre masculin pour le conjoint et le genre féminin pour vous parler, parce que vous êtes une très grande majorité de femmes à me lire, mais si vous êtes un homme de passage par ici, bienvenue quand même ! 😁 

1. Communiquez !

Malheureusement, bien communiquer avec ceux qui nous entourent ne s’apprend pas à l’école. Ce serait pourtant bien plus utile que d’apprendre à coder en C++ ou que sais-je…!

À nous donc de faire cette démarche et de déconstruire les schémas qui parasitent la communication avec notre entourage au quotidien. Voilà quelques principes de base que vous pouvez mettre en place : 

  • Écoutez vraiment l’autre, ses opinions et ses ressentis. Faites preuve d’empathie et essayez de comprendre ses points de vue. Posez des questions pour clarifier votre compréhension et résumez ce qui a été dit pour montrer que vous êtes attentif. L’autre se sentira écouté et reconnu.
  • Utilisez le “je” pour parler de ce que vous ressentez et de vos besoins plutôt que le “tu” qui accuse. Exprimez clairement vos besoins et vos attentes : l’autre n’est pas dans votre tête !
  • Évitez la violence verbale, les critiques et jugements : ils bloquent la communication

Pour aller plus loin, vous pouvez par exemple apprendre les bases de la communication non-violente (CNV), en lisant Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) de Marshall Rosenberg. Ces outils vous seront utiles tous les jours de votre vie !

Gardez en tête que chaque personne a un style de communication unique. Vous pouvez tester différents outils et approches pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour sensibiliser votre conjoint à la transition écologique.

2. Adaptez vos arguments à la sensibilité de votre conjoint

Choisissez la porte d’entrée la plus facile à ouvrir, ensuite, les autres viendront tranquillement par la suite !

Les arguments économiques

Il est très près de ses sous ? Parlez-lui de toutes les économies qu’il pourrait faire en consommant autrement : achats d’occasion, minimalisme, produits ménagers faits maison, objets réutilisables (rasoir de sûreté, gourde, serviette de table en tissu…)

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  À vélo en famille : quelles solutions ?

Les arguments santé

Si votre conjoint est particulièrement préoccupé par sa santé et celle de la famille, n’hésitez pas à lui faire part de votre inquiétude au sujet de tous les perturbateurs endocriniens et autres substances cancérigènes présents dans les cosmétiques, les produits ménagers, les meubles neufs, l’alimentation industrielle… Si sa santé n’est pas une priorité, celle de ses enfants peut en être une !

Les arguments écologiques

A priori, si vous êtes en train de lire cet article, c’est que l’écologie et votre conjoint, ça fait deux… Mais, comme pour la santé, peut-être que votre conjoint sera sensible au fait que ses enfants risquent de vivre sur une planète pas franchement très accueillante d’ici à quelques décennies… En revanche, s’il est totalement climato sceptique, ce n’est pas gagné !

Les arguments éthiques

Peut-être que votre conjoint fait partie des personnes sensibles à l’éthique : il a à cœur le bien-être animal ou bien de faire travailler des petites entreprises locales plutôt que d’enrichir des multinationales… Profitez-en !

3. Soyez positive !

Devenir écolo ne veut pas dire renoncer à tous les petits plaisirs ! Il y a même plein d’avantages à consommer autrement : moins de poubelles à sortir, plus d’argent pour faire des sorties, plus de goût dans les assiettes… Là encore, ciblez sur ce qui lui parle, à lui !

faire des économies grâce à la transition écologique

4. Faites des compromis et testez !

Essayez de trouver un terrain d’entente en faisant des compromis. Vous pouvez identifier des actions concrètes que vous pouvez entreprendre ensemble et qui respectent les valeurs de chacun. Par exemple, convenir de réduire la consommation d’électricité à la maison ou privilégier les produits bio et/ou locaux.

Autre astuce : vous pouvez proposer de tester de façon provisoire une action sur un mois ou deux, puis faire un bilan et décider ensemble si vous continuez ou pas !

5. Choisissez la sensibilisation ludique

L’expérience vaut mieux que mille discussions ! Vous pouvez par exemple participer à une fresque du climat ensemble (en ligne ou près de chez vous, tout est possible), ça ne coûte pas grand chose et ça peut vraiment provoquer des prises de conscience.

Plus ambitieux mais radicalement efficace, vous pouvez proposer à votre conjoint de participer à une Permaclass en famille chez Autonovie, ou bien à un chantier participatif ou encore faire quelques jours de wwoofing dans un lieu permacole.

La Fête de la Nature, organisée chaque année à l’échelle nationale, peut être une autre occasion de participer à des activités écologiques.

Ou plus simplement, vous pouvez regarder ensemble des films positifs comme Demain, Être et devenir, La Belle Verte, En quête de sens… ou plus choc comme Don’t Look up, Le monde selon Monsanto, Dark Waters, Avant le déluge, Une vérité qui dérange ou Nos enfants nous accuseront.

Le woofing pour motor son conjoint à faire une transition écologique

Si vous avez un conjoint réticent ou qui l’était et que vous avez réussi à le ou la motiver, partagez vos astuces en commentaires pour en faire profiter les autres !

Je partage !
Recevez gratuitement la liste
100 IDÉES DE MÉTIERS SLOW

Pour enfin avoir une vie pro :

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille et dans votre vie professionnelle. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

100 idées de métier slow
RECEVEZ GRATUITEMENT LA LISTE
100 idées de métier slow

Pour enfin avoir une vie pro :

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille et dans votre vie professionnelle. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.

3 réflexions sur “Transition écologique : comment motiver son conjoint ?”

  1. Merci pour cette article. Je pense que le jardinage peut aussi être une façon ludique d’éduquer les enfants et/ ou le conjoint à l’écologie. Quel joie pour eux de voir les petits pois semer pousser ou la coccinelle 🐞 (ou larve de syrphe…) qui mange les pucerons. C’est aussi des bons moments de partage et en plus ils adorent écosser les petits pois ou cueillir les haricots ( les fraises et les framboises aussi) et après c’est souvent plus facile de leur faire manger des légumes. Si on n’a pas de jardin je pense aussi au cueillette libre et c’est souvent bien plus économique en plus 😉.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez gratuitement :

100 idées de métier slow

Je hais les spams : votre adresse email ne sera jamais cédée ni vendue. En vous inscrivant ici vous recevrez des articles, vidéos, offres commerciales, podcast et autres conseils, pour vous accompagner vers un mode de vie slow en famille. Voir mentions complètes en bas de page. Vous pouvez vous désabonner à tout instant.